Archives de catégorie : Recette DZprod-JARDIN

Pour garder en mémoire les essais concluant de recettes improvisées… autour des légumes et des fruits du Jardin.

Pickles de siliques de radis

Que faire quand on remarques que les radis sont devenus trop durs, trop forts en goût… on les laisse monter en graines, pour dans le futur espérer les semer.

La vidéo ci-dessous vous montre que vous pouvez encore produire de la nourriture : Vous pouvez consommer les siliques de radis. En effet avant que les siliques (les poches qui contiennent les graines et qui sont vouées à sècher d’abord pour s’ouvrir ensuite et offrir les graines pour l’autosemis ( la déhiscence)… ne deviennent trop dures, on peut en faire la récolte.

Jeunes et encore croquante à souhait, ses petits sacs à graines de forme oblongue, peuvent se consommer « à la croc en sel » (quelques uns dans une salade composée), ou en pickles, ou encore en tempura !
Le croquant, le goût : Parfait !
Génial non !

Gelée de Verveine citronnelle et Mélisse au miel

Cette année , je tente une gelée avec mes verveines citronnelles : En effet, chaque année elle devient de plus en plus imposante… Alors pourquoi pas faire un essai… autre que de l’utilisée en tisane (fraîche ou sèche).

Mon essai : J’ai fait infuser à couvert, l’équivalent de 4 plateaux de mon déshydrateur Zen-Pur, dans 3 litres d’eau. En pressant la masse de verveine, j’ai recueilli 2,6 litres de liquide à gélifier.

Dans une bassine en cuivre, j’ai porter à ébullition 5 min (et écumer) :

  • 2,5 litres d’infusion concentrée de verveine citronnelle,
  • 9g d’Agar-Agar
  • 500g de miel toutes fleurs (français, s’il vous plait)
  • 1 kg de sucre.

J’ai obtenu 9 pots de 250ml.

Gelée de verveine citronnelle au miel de France toutes fleurs - Association la JARRE Écocitoyenne
Gelée de verveine citronnelle au miel de France toutes fleurs – Association la JARRE Écocitoyenne

Gelée de sureau DZprod JARDIN

Début Mai (de plus en plus tôt) on peut facilement repéré les ombelles de sureau depuis son véhicule en navigant sur nos routes de campagnes : On repère les sureaux de loin dans les champs !

Le gros intérêt des recettes à base de fleurs de sureau, c’est que peu d’ombelles sont nécessaires pour élaborer une recette : Le parfum est si prégnant qu’avec seulement une dizaine d’ombelle, on peut réaliser une préparation !

Cette année, au sein de l’association la JARRE Écocitoyenne, nous avons produits de nombreuses GELÉE de SUREAU, par décoction (ou infusion) à FROID (3 jours) dans notre fût de 25 litres !

05/05/2021, je suis revenu à la maison avec entre 1/3 et 1/2 poubelle noire de fleur de sureau (environ 200 ombelles)… Sachant que dans les recettes vues sur le net il faut entre 5 et 12 pour faire une recette… La récolte a été productive (en 2 heures de temps). N.B : Il faut partir « à la fraîche » pour cueillir une telle quantité d’ombelles… car si les températures sont trop clémentes, c’est le risque de voir la masse d’ombelles montés en fermentation… Il faut aussi prévoir d’égrainer les ombelles rapidement après la récolte et de les placer à infuser, baigner dans de l’eau pure (à froid, pour préserver les arômes floraux ! Un conseil d’un maître siropier)

fut contact alimentaire 25 litres

Notre recette (après filtration du jus) : Pour une bassine en cuivre de préparation :

  • 2,5 l de jus macéré,
  • 2 Kg de sucre, (soit 44%) mais on peut aussi faire moins sucré encore…
  • [Agar-Agar]= 4g/l soit 10g d’Agar-Agar pour les 2 litres et demi !
  • Le jus d’un à citron et demi

D’autres recettes à base de fleurs de sureau : -:- sirop -:- Gelée -:- Beignets -:- Liqueur -:- vin -:- Cocktail de fleur de sureau (le « Hugo », qui remplace le « Spritz ») -:- guimauve -:- chantilly -:- fleur & fruits séchés -:- et autres ne manquent pas : Il vous faut découvrir le parfum subtil de la fleur de sureau, entre LICHEE et ROSE, un parfum floral que je trouve génial ! (Lien : La maison du sureau)

Si vous voulez gouter cette gelée EXCEPTIONNELLE, vous pouvez contacter l’association La J.A.R.R.E (du « Jardin à l’Assiette) !

que faire quand on a trop d’œufs ? Recette œufs pickles !

Recette importée de la Corrèze/Dordogne lors d’un atelier cuisine avec l’association « Le mouton qui dit non » chez Pierrick (lors des journées montage de la serre et montage vidéo pour MV Industrie concernant la serre Richel de 27m² (+ extension)

Quelle chance d’avoir un poulailler et des œufs toute l’année ! Cependant il arrive que la production surpasse la consommation. Voilà une bonne idée pour utiliser des œufs dans une recette que l’on consommera sans se presser au long court pour agrémenter, par exemple, des salades composées : Le Pickles d’œufs au vinaigre !

La recette en résumé : Un tant pour tant d’eau et de vinaigre avec du sel et 2 fois plus de sucre !

Recette pour 15 œufs :

  • 500 ml eau,
  • 500 ml de vinaigre blanc
  • 2 CàS de sel de mer,
  • 4 CàS de sucre
  • Épices

Étapes :

  • Cuire dure les œufs et les écaler,
  • Chauffer le vinaigre, l’eau et y dissoudre le sel et le sucre
  • Répartir les œufs dans des bocaux et y verser la préparation encore très chaude.
  • Variantes : On peut inclure des rondelles de carottes, de betterave Chioggia, de citron, des branches de thym, etc… afin de nourrir l’œil d’une belle couleur rosée !
Recette quand on a trop d'oeufs : Le pickles d'oeufs au vinaigre
Recette quand on a trop d’œufs : Le pickles d’œufs au vinaigre

Vin d’orange bigarade (Notes et recette)

Merci Marie, pour le don d’une centaine d’orange amère…

Suite à la recette de marmelade d’orange de mon grand père, cette fois-ci c’est au tour d’une recette de vin d’orange que nous avons décider d’utiliser une partie des oranges bigarades.

C’est dans un fût Curtec de 42 litres que nous avons réunis :

Recette de vin d'orange à la vanillede Tahiti
Recette de vin d’orange à la vanille de Tahiti – DZprod Jardin
  • 40 oranges et 4 citrons (ne notre citronnier) coupés en 4,
  • 20 l de rosé de la cave du Castelas,
  • 4 gousses de vanille de Tahiti (ramenées par Nathalie B),
  • 4 litres d’alcool de fruit à 40°,
  • 4 kg de sucre
  • 1cc de Muscade, cannelle en poudre, 10 clous de gorofle, 2 bâtons de cannelle
  • 4 feuilles de citronnier coupés en 3

Dans 40 jours, il faudra filtrer (on pense en mettre 10 litres directement en bouteille et 15 litres à décanter dans un huilier un bon mois… juste le temps de collecter une vingtaine de bouteilles !!!

Calcul du coup de production : Vanille 20€, Sucre 3,50€, Rosé 30€, Alcool 40° 56€, soit 110€ pour 25 litres. Soit 4€50 le litre. Pour info (achat 70cl, 13€30, soit 19€/l)

Calcul du degré d’alcool :

  • 20l de vin à 13° donne 260g d’alcool
  • 4l d’eau de vie de fruit à 40° donne 160g d’alcool
  • 320g d’alcool dans un volume total de 25 l (les 40 oranges auront donné 1.2l de jus…)
  • Soit près de 16,5° (g/l d’alcool)

Première salade composée de printemps du jardin de DZprod à l’assiette !

Même en hiver, nous avons profiter des salades, scarole, épinard, etc… un peu grâce aux mini-serres de chez MV Industrie et les tunnels de culture Modul’O. Tous les articles concernant les cloches, tunnels, tuteurs et jardinières avec cloche de forçage.

Fier de cette belle salade composée et de produire sa nourriture, limiter son impact environnemental, manger hyperlocal, de saison, avec des produits frais, sans pesticides, cultiver avec amour la patchamama !

salade-de-printemps-du-08-mars-2021-Dzprod-Jardin
Une salade de printemps du 08-mars-2021 – Dzprod Jardin

Description :

  • Scarole « merveille des jardin »,
  • Laitue « gloire du Dauphiné »
  • Mâche « vit »
  • Persil frisé et persil plat,
  • Radis « cracou » et  » de 18 jours »
  • Oignons rouge, cébette
  • Fenouil
  • oeuf

Le seul intrus à cette salade : Les tranches de Conté AOP « Mont et Terroir, 10 mois de cave »

Marmelade d’orange amère de mon grand-père

Recette « so british » originale ! Facile : 2Kg d’orange de bigaradier, 4 litres d’eau, 5 kg de sucre (pour 2 bassine en cuivre de 2,650 kg + 2,5 kg sucre)

Un grand merci à M&Mme Westrelin, rencontrés en caisse à botanic® Saint-Anthelme… C’est en discutant qu’est venue l’idée de partager le surplus de production d’un arbre BIGARADIER pouvant produire jusqu’à 80 kg d’oranges amères. 4 sacs de 2,3 Kg de fruits me sont arrivés en caisse 4 mois plus tard (Mi-Janvier) : Des fruits Bio, sans aucun traitement, parfait pour cette recette où l’entièreté du fruit est utilisée !

  • Laver, éplucher les oranges.
  • Les pelures sont passées au robot,
  • Les oranges coupées en deux permettra de réserver les pépins dans une grosse boule à thé,
  • Rassembler le tout (noublier pas la boule à thé contenant les pépins) et mouiller pour laisser macérer une demi-journée (ou la nuit). OPTION testé par l’association la JARRE lors d’un atelier confiture : Placer les 2 kg d’oranges préparés et les 4 litres d’eau dans une cocotte (grosse cocotte de 10 litres + couvrir partiellement avec une assiette), puis chauffer la préparation. Ensuite au choix, dès l’ébullition, on stoppe et on laisse macérer la demi-journée… ou on laisse mijoter la préparation (avec l’assiette recouvrant partiellement la cocotte) 1h à 2h.
  • Répartir le volume de la macération dans 2 bassines à confiture en cuivre. Cela représente non pas 3 kg chacune mais 2,6 kg environ (cf évaporation lors de la macération-mijotage. ASTUCE : Prélever dans la cocotte la masse avec un verre mesureur (plus pratique que de devoir faire des pesées laborieuses.
  • Ajouter 2,5 Kg de sucre blanc dans chaque bassine.
  • Procéder à la cuisson de la marmelade (vous pouvez adjoindre la boule à thé avec les pépins pour extraire encore plus de pectine mais BON à SAVOIR, l’orange est un des fruits qui en contient le plus dans ses écorces : La marmelade prendra à coup sur si vous poussez la cuisson au max. Elle sera prête pour la mise en pot, lorsque l’écume qui se forme disparait comme par enchantement.

Plus de détail sur la recette ICI.

Résultat surprenant ! 10 pots par bassine (soit 10 pots du Kg de fruits préparés).

N.B : Il faut environ 2,3 Kg pour obtenir 2 Kg de fruits débités car on enlève les tiges (pédoncule), feuilles éventuelles et les très durs sépale qui permet à l’orange de tenir sur le pédoncule). Lors du dé-taillage des fruits on peut perdre aussi un peu de jus . C’est pourquoi, si vous devez acheter les oranges amères, pensez à en prendre 10% en plus !

Du coup, lors de l’atelier Marmelade de Bigaradier nous avons confectionné 80 pots de confitures !

Voir l’article concernant cet arbre magnifique : Le Bigaradier de Mme WESTRELIN ! (site DZprod Jardin)

Voir l’article concernant la mise en vente de la marmelade issue des ateliers confitures de l’association La JARRE Écocitoyenne (Site Web de l’association La J.A.R.R.E)

sirop de sapin

Voir : https://www.facebook.com/hashtag/siropsapin

Idée atelier culinaire pour l’association la Jarre écocitoyenne et le marché de Noël 2021 !

Nota Bene : On peut utiliser n’importe quelle sorte de pin ou même de conifères: sapins, pins, épicéas, mélèzes, douglas, cèdres, etc…

Au printemps !!!

Début Septembre : avec les jeunes pousse foliaires naissantes ou les cônes naissants

  • Gelée de bourgeon de sapin (thermomix recette primaire) Astuce laisser macérer une nuit après ébullition de quelques minutes…
  • Sirop de sapin : Avec les Jeunes pousses de sapin (vous savez les petites pousses vert tendre qui poussent au bout des branches au printemps ) et du sucre brun : Dans un bocal en verre, mettre une couche de 2 cm de pousses de sapin puis une couche de 2 cm de sucre et ainsi de suite. Fermer le bocal et les déposer sur un rebords de fenêtre exposé au soleil. Laisser reposer au minimum pendant un mois jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu. à consommer comme un sirop contre la toux et les problèmes de bronches.
  • Alcool de sapin « La sapinette » : lien et belles photos
  • Tommes fraîches de chèvre aux bourgeons de sapin (+sapinette)
Sapinette
Gelée de bougeons de sapin
Tomme fraiche aux bourgeons de sapin

Cuisiner tête de poisson blanc (optimisation)

Cuisiner la tête de poissons blanc, c’est économique et très peu cher ! Pour VOUS, vos CHATS… et même vos POULES ! Idées recettes : c’est ICI !

C’est en regardant la composition de boîte pour mes chats et mon chien que j’ai eu envie de leur faire plaisir en cuisinant pour eux. L’idée faire au mieux avec des « sous produits de poissons » en allant faire un tour à la poissonnerie (Leclerc, Les Angles).

4€50/Kg : Collier ou tête de poissons blanc (Merlu, flétan, etc…)

Avec 1kg500g j’ai préparé :

  • 320g de chair de poisson de première qualité (à utiliser en salade, tarte salée, etc…
  • 700g de chair de poissons de seconde qualité (avec peau mais sans aucune arrêtes), pour mes 5 chats (J’ai mélangé ce poissons avec leur pâté habituel). L’idée est d’en congeler une partie pour ne leur en donner que 2 fois par semaine afin de ne pas trop perturber leur digestion en changeant leur alimentation trop brutalement…
  • 1,5l de bouillon consommé de poissons (en laissant cuire les arrêtes 4 heures dans un court bouillon avec bouquet garni, fumet de poisson déshydraté, aneth du jardin en poudre, etc… J’utiliserai ce consommé plus tard… j’ai donc congelé ce bouillon après l’avoir filtré !
  • 250g de résidus bouillis (ce sont les arrêtes restant de la préparation du consommé) : J’ai donné ça aux poules… elles se sont jetées dessus !

Ainsi l’ HOMME profite de la chair de poisson et d’un consommé (que je pense utiliser pour une soupe de poissons), les CHATS et le CHIEN eux ont eu aussi de beaux morceaux et un pâté amélioré ; et les POULES, quant à elles auront profité d’une sorte de pâté reminéralisante et très alcalin (cf cartilage de poissons)

Bref, c’est du boulot mais pour moins de 7€, j’ai fait plaisir à tout le monde !!!

Petite vidéo montrant que les résidus issus la préparation du consommé de poisson a bien plu aux poules !

Mémo : Faire un sirop !

Quelques concentration déjà essayé en 2020 (sirop de mûre, avec l’association La JARRE Écocitoyenne)

  • [Ac citrique]=10g/l
  • [Sucre]=250g/l pour un sirop léger
  • [sucre]mûres = 350 à 400g/l (essai 2020)
  • [Épaississant Gelepessa] = de 6 à 15g/Kg
  • [Épaississant Gelepessa]mûres = 8g/l (essai 2020)

NB : Le Gelepessa est un introduire dans un liquide froid sinon ça fait des grumeaux (que l’on peut cependant dissoudre avec un mixeur plongeur !!!)

Lien vers le site le meilleur du chef : ICI

Acide Citrique : Environ 8€ les 500g ; Contribue à la conservation du produit
Boissons non alcoolisées, donne une saveur acide rafraichissante aux boissons gazeuses ou non.
Produits effervescents et boissons en poudre, limonade.
Epaississant à froid 100% naturel
Gomme de Xanthane idéale pour épaissir vos préparations de soupe, sauce, sirop, coulis
Environ 15€ les 500g