Jus de fanes peau et fruits piqués - DZprod Jardin - 19 juillet 2015

Optimiser les fanes, les déchets de peaux et les fruits piqués en jus

Un essai de jus. Je remarque que gustativement la pastèque ne se prête pas au mélange… Le but étant de montrer que la peau peut tout comme la chaire se convertir en jus : C’est une façon d’augmenter la teneur en vitamine d’un jus. En effet, la peau contient une forte concentration de vitamine : il est bien souvent dommage de la jeter !!!

Jus de fanes peau et fruits piqués - DZprod Jardin - 19 juillet 2015
Jus de fanes peau et fruits piqués – DZprod Jardin – 19 juillet 2015
Préparation de jus avec la récolte du jour
Préparation de jus avec la récolte du jour le 19-juillet-2015.

Ce jus recycle :

  • la peau (et ses vitamines) de la pastèque,
  • les fanes des carottes que l’on jette sinon systématiquement,
  • les peaux, le jus et les pépins de tomates que l’on jette également bien souvent lorsque l’on prépare des tomates,
  • les pommes piquées par les insectes tombées au sol avant maturation et les pommes rachitiques surnuméraires. Avant l’achat de notre extracteur, je jetais ces pommes au compost. Aujourd’hui, elles passent à l’extracteur et les résidus solides sont donnés aux poules. Du coup la faune du compost à moins à manger !!!!

Depuis l’achat de l’extracteur, je jette moins au compost, me nourris de jus riches en vitamines et minéraux, optimise mes récoltes en recyclant avantageusement (nourriture pour les poules) que ne pourrait le faire un simple compostage.

Nota Bene : On peut faire un jus uniquement avec les résidus de tomates mondées et évidées sans avoir d’extracteur, avec une simple passoire et une maryse. Voir l’article sur le sujet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.