Attaque de psylle sur figuier – saison 2014 –

Un printemps très doux et c’est inévitable, en trois semaines plus de feuille ?

Je pensais l’année dernière que cela était du uniquement au mistral lorsqu’il souffle à plus de 100 km/h. En observant les feuilles de plus près, je découvre au revers des feuilles des grains jaunâtres et  verdâtres : Des oeufs et larves de psylles ?

 

Attaque de psylles sur figuier au 17-04-2014
Attaque de psylles sur figuier au 17-04-2014
Psylle Macro du 17-04-2014
Psylle Macro du 17-04-2014
Attaque du figuier au 17-04-2014
Attaque du figuier au 17-04-2014

Une petite synthèse du net :

Des clichés sur le psylle adultes et ses différentes formes larvaires et intermédaires :  http://aramel.free.fr/INSECTES10-9.shtml

Le Psylle, une sorte de minuscule cigale, surnommé autrefois « Faux-puceron », est un insecte suceur très proche du puceron qui apprécie les printemps chauds. Les larves s’installent en formant des sortes de colonies sur les rameaux et plus rarement sur les feuilles.

Le problème est que les larves de psylle secrètent énormément de miellat, ce qui attire les fourmis, donc les pucerons… et entraîne la fumagine.

Dans les jardins, cet ennemi est quand même assez rare car les coccinelles réussissent à réguler leur population qui est très active au mois de mai et au mois de juin.

Végétaux Sensibles : Parmi les arbres fruitiers il apprécie bien les figuiers, les oliviers, les poiriers…

Comment reconnaître les symptômes :

  •  Les feuilles se roulent sur elles-mêmes en se déformant.
  • Les fleurs sont rongées.
  • De nombreux dépôts et écoulements de miellat sont visibles.

Traitements Préventifs :

  • Ne pas abuser des engrais riches en azote.
  • Ne pas négliger les traitements d’hiver surtout sur les fruitiers.
  • Installer des colliers arboricoles autour des troncs des arbres.

Lutte et Traitements Curatifs : On les combat (parce qu’il s’agit bien d’un combat, jamais gagné d’avance) de la même manière que les pucerons :

  • Effectuer des pulvérisations avec de l’eau additionnée de 2% de savon noir. Renouveler tous les trois jours jusqu’à l’éradication complète.
  • Essayer la douche au jet d’arrosage en plusieurs fois, en insistant sur la naissance des feuilles, là où les larves commencent leurs développement.
  • Traiter en pulvérisant une « tisane » de nicotine :
    le recette : dans une vieille casserole faire une décoction de 1 grosse cuillerée à soupe de tabac gris (celui qu’on roulait, dans le temps pour les cigarette et qu’on trouve toujours en paquet, dans les bureaux de tabac) dans un litre d’eau. Laisser infuser 24 heures (attention, l’odeur est forte et imprègne bien le récipient utilisé). Ensuit filtrer et diluer : 1 verre pour un litre d’eau. Pulvériser sur les plantes infestées,de préférence le soir (éviter les fortes chaleurs). Si le temps est très chaud, il vaut mieux doucher au jet au bout de 24 h et recommencer après 1 semaine.
    ATTENTION : un traitement ne doit pas être fait juste avant de consommer les fruits. Attendre au moins un mois avant la récolte. Il faut laisser à la plante le temps d’éliminer les toxines de la nicotine ou d’autres produits chimiques utilisés.
    Les psylles du figuier sont coriaces.
    On peut aussi essayer la lutte bio avec des insectes prédateurs (voir Sites spécialisés Internet)
    Bonne chasse !!!!!!
  • Couper et détruite les feuillages atteints.

Auxiliaires du Jardinier :

Les coccinelles sont de grandes consommatrices et suffisent souvent à éliminer les psylles du jardin. Il existe heureusement naturellement de nombreux insectes auxiliaires s’attaquant aux Psylles des pommiers et poiriers :

  • Syrphes,
  • Coccinelles,
  • Chrysopes,
  • « punaises » Mirides
  • Anthocorides…Anthocoris nemoralis (nemorum) est polyphage avec une préférence pour les larves de Psylles : il est présent naturellement dans les vergers mais en quantité insuffisante; on commercialise donc ces Anthocoris en protection intégrée des vergers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.