Plaquettes forestières : Paillage – Amendement – Chaufferie biomasse – litière animale

De retour de l’entreprise forestière Donnadieu à Domazan, je m’interroge sur la non valorisation des plaquettes forestières issues de leurs broyeurs…

Afin de comprendre l’importance de la valorisation des plaquettes forestières, lire la définition Wikipédia : Plaquette forestière.

Pourtant, des usages multiples sont envisageables :

Idées perso :

  • Utilisation pour les  poêle de masse : (ou  « Rocket stove« ) de particuliers bricoleurs désireux de réduire leur empreinte écologique… Les futurs models de Rocket stove intégreront une vis sans fin et permettra la valorisation des copeaux et des plaquettes de bois… (cf vidéo Damien Dekarz ou  d’autres vidéos sur le sujet sur Youtube).
  • Pratique de la culture sur couche chaude : En mélangeant les plaquettes avec des excréments ovins ou bovins, on peut intéresser des usines bio-gaz ou des agriculteurs ou particuliers afin de remettre en pratique la culture sur couche chaude. Certes, dans le nord de la France, l’intérêt serait accrue.

Bref, il serait intéressant à l’entreprise Donnadieu de valoriser cette matière première au local. La principale difficulté serait le stockage et le séchage (afin d’obtenir des plaquettes avec un taux d’humidité optimale de 20%)… et trouver des marchés.

De par cette recherche, on a appris que le rendement du bois sous forme de plaquettes forestières est supérieur à celle du bois de chauffe ! Ce marché va donc se développer pour sur…

Super lien pour l’entreprise Donnadieu :

  • Page 27 à P40 : Consommation régionale de bois plaquettes, Utilisation actuelle et gisement mobilisable à l’horizon 2020 !
  • Lien GoogleMap P32 répertorie les chaufferies et les plateformes de chauffage et de stockage utilisant les plaquettes forestières.

Par contre, concernant l’utilisation de plaquette en agriculture, le bilan est plus mitigé (voir le rapport d’expérimentation et l’étude faite par la chambre d’agriculture du Gard, concernant l’intérêt d’un paillage en Bois Raméaux Fragmentés en cultures légumières dans le Gard).

Relevé de prix :

  • Plaquettes forestières du Jura, sac de 60l, Masse nette :9Kg, calibre 10-40mm, Matière sèche sur produi brut : 65%, Matière organique : 90%, Ph : 6.2 : 12€95
  • Bûches en 30cm, 25dm3, 8€50 le sac soit 340€/m3 ou 1.4 stère.
  • Bûches en 33cm, 50dm3, 15€95 le sac soit 319€/m3 soit 446€ la stère !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.