Quelle est la meilleure alimentation pour des poules pondeuses

La meilleure alimentation pour des poules pondeuses est VARIÉE !

Donner uniquement un mélange de grains acheté en Animalerie et ce une fois dans la journée et adapter la quantité d’aliment pour qu’il n’y ait pas de gâchis et que le lendemain la mangeoire soit vide : VOUS AVEZ TOUT FAUX !

Cet article donne des conseils pour augmenter le taux de ponte des poules gardées en poulailler clos. Notre poulailler fait environ 40m² + 20m² de dépendance (ouverture sur une zone de petits fruitiers en double U). Cet article se veut également réunir quelques liens pour aller plus loin (comprendre les besoins en Glucide, protides et lipides, oligoéléments, etc… Que propose le mélange du commerce en fonction des besoins réels des poules pondeuses. Que contient le blé, l’orge, le sorgho, le maïs… La biochimie des sels minéraux pour la production de coquille. Cet article est un fourre-tout de nos recherches sur le net afin de trouver les conseils les plus adaptés pour comprendre quelle alimentation va favoriser une augmentation du taux de ponte.

Comprendre que la poule pond fonction de la température (hiver / été), de son âge, de sa chrono-nutrition (A quelles heures est-il préférable de nourrir ses poules dans la journée) est aussi intéressant que de comprendre et rechercher la meilleure des alimentations pour nos poules pondeuses.

Cet article se veut également revenir sur les articles déjà postés sur ce site et faire quelques petites conclusions à la lumières des nouvelles notions apprises sur le terrain, un retour d’expériences de deux ans.

A la lumière de ses nouvelles lectures faites sur le net et notre expériences sur le terrains, on revient rapidement sur les premiers articles pondus sur notre site :

  • Les poules sont cannibales ! Les poules ne mangent pas que des céréales mais aussi des restes de table, dont de la viande (dont les peaux de poulets !). On voit les poules en liberté chasser les insectes, les sauterelles, les vers de terres à la recherche de lipide. 12 à 18% de lipides leur sont nécessaires…. en comparaison dans le blé il n’y en a que 2%
  • La vidange du composteur attire les poules : On comprend que les poules cherchent un apport en protéine encore une fois (gros vers du compost). Fouiller dans le composteur est pour les poules une réponse à l’appel instinctif à diversifier leur alimentation habituel à base d’un mélange de céréales  …
  • Nourrir ses poules avec des graines germées : plus digeste, plus énergétique… une bombe nutritionnelle mais qui ne remplace pas, le bénéfice d’un parcours en liberté et un apport d’herbes vertes, d’insectes, etc…
  • Nourriture pour poussins : Cet article est un rappel de l’article vantant les mérites de nourrir ses poules avec des graines germées… en augmentant le taux d’enzymes et de vitamines du mélange de grains issu du commerce par rapport à ce même mélange des graines ingérées non-germées…
  • Que faire avec des résidus de l’extracteur de jus : Cet article donne des pistes pour valoriser les résidus non consommés par l’homme lorsque ce dernier réalise des jus à base de fruits et de légumes : Les poules ne sont pas les plus séduites par les résidus solides de l’extracteur de jus. Comme pour nous, les poules aiment les aliments à forte valeur nutritionnelle. Généralement, il faut considérer que ON NE DONNE PAS AUX POULES SE QUE L’ON NE MANGERAIT PAS SOIT MÊME ! Un exemple : les pelures de pommes de terre sont souvent délaissés par les poules. Noter que les agrumes, les oignons et les feuilles de poireaux sont à bannir !

Le meilleur article du net trouver pour l’instant sur le sujet : Choisir une bonne alimentation pour mes poules. Même si ce lien est à but commercial il est porteur de sens et de conseil…

Nos poules ont trop l’habitude d’un régime uniforme à base d’un mélange de céréales MAIS lorsque l’on apporte de temps en temps des restes de cuisine, cela semble détraquer leur digestion et elles font systématiquement des selles liquides !!! (Lien sur les crottes de poules, cool !). Cela vient du fait du changement d’alimentation et de la teneur en eau plus importante dans les apports issus de la cuisine. LES POULES NE FONT PAS PIPI, ainsi cela se retrouve dans les selles plus molles. (Dans les selles dures, normales, les parties blanchâtres sont une sorte de tartrate d’acide urique : du pipi solide !)

CONCLUSIONS et CONSEILS sur l’alimentation des poules :

  • Donner un mélange de céréales 2 fois dans la journée (7h et 15h),
  • Ne pas restreindre les quantités,
  • Sortir les poules et faire le berger afin de les surveiller pour qu’elles ne fasse pas du potager leur garde manger…
  • Faire pousser d’avantage de salades pour leur en offrir de temps en temps…
  •  L’alimentation quotidienne des poules (en été) doit être à base de légumes : salades, épinards, choux d’oseille ou encore sarclages du jardin.
  • Changer plus souvent les réservoir d’eaux : Il faut de l’eau propre…
  • En hiver, donner des céréales (maïs), patates cuites, etc… à fort pouvoir calorique… (de plus le maïs accentue la couleur jaune du jaune d’œuf.)

Liens intéressants :

Thése

le site espace-sciences.org, [i]Comment les oeufs de poule se forment-ils ?

le site yellow-egg.com, [i]Pourquoi le vitellus est-il jaune?

Connaitre les oiseaux  : On peut affirmer que les Oiseaux absorbent proportionnellement plus de nourriture que les autres animaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.