La surpopulation de limaces_oct_2014

Les surpopulations s’observent surtout au printemps et à l’automne.

Les bons liens :

Pourquoi autant de limace cette année ?

  • Le paillage (observation de ponte sous le paillage)
  • La culture d’oeillets d’Inde (anti nématodes : vers vivant sous terre qui parasitent les limaces). Moins de nématodes, plus de limaces, aleurodes et pucerons !!!

Comment éradiquer les limaces ?

  • Les carabes (entassement de branchages dans un coin du potager), limace tigre ou le canard coureur indiens, le crapaud,
  • Du férramol (phos­phate ferrique : minéral abondant à l’état naturel qui agit comme coupe-faim, les gastéropodes meurent d’inanition) ; Cendre, verre de bière, croquette pour chats, coquille d’oeufs
  • Des planches de bois + feuille de salade ou autre

Nota-Béné : Le férramol. Il faut juste évi­ter d’en mettre trop près d’un plan d’eau ou d’un cours d’eau, dans la me­sure où le phos­phore et le fer contri­buent à l’eutrophisation en ser­vant d’engrais pour les algues. (voir l’article sur le sujet)

Si je vois des limaces en trop grand nombre, je peux penser que je n’ai pas donné assez de place à ses multiples prédateurs dans mon “écosystème jardin”. La limace agit donc comme bio-indicateur d’un déséquilibre ou d’un manque de diversité, qu’il soit naturel ou anthropique.

Nota-Béné : Bacillus thuringiensis (notre produit le plus vendu, un baccille gram+, aérobie) serait également toxique pour trois espèces de limaces (voir thèse ici : 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.